Comparatif : Kawasaki ZZR 1400 – Suzuki GSX 1300 R Hayabusa

Par , le 9 mai 2012

Avec leurs moteurs qui ne dépareilleraient pas sous le capot d’une bagnole et leurs imposants carénages profilés pour fendre l’air, les grosses sport-GT sont habillées pour tracer, aussi bien sur route que sur autoroute. Revue cette année, la Kawasaki ZZR 1400 enfonce le clou !

Sprinteuses de fond

ZZR contre Hayabusa : un duel de missiles sol-sol. Photo Yud Pourdieu Le Coz.

Moteur

Kawasaki 4/5 ; Suzuki 3/5

Ces gros « bombardiers » offrent une puissance décoiffante en version libre. En France, on retrouve la moitié des canassons dans ces moteurs… « Gorgés de couple, hyper ronds et souples, ils permettent de rester sur le sixième rapport quasiment tout le temps. Mais ils affichent deux caractères bien distincts. Un peu moins sportif et rugueux, le bloc de la Suzuki se montre plus paresseux dans les montées en régimes sur la première moitié du compte-tours, pour mouliner et lâcher sa (demi-)cavalerie vers 7 000 tr/mn en allongeant la foulée. A l’inverse, le bloc Kawasaki se montre beaucoup plus vif, disponible et réactif aux bas et mi-régimes, pour se révéler moins démonstratif dans les tours, même s’il souffle assez fort. Toutefois, question agrément, douceur et utilisation, c’est bien le nouveau 4-cylindres de la ZZR 1400 qui remporte la palme. »

Ces deux sport-GT sont faites pour tailler l'autoroute. Photo Yud Pourdieu Le Coz.

Partie-cycle

Kawasaki 4/5 ; Suzuki 3/5

Si elles sont impériales sur autoroute, avec « une position de conduite et un confort de roulage remarquables », ces deux grosses motos « n’aiment pas être brutalisées » et ne tolèrent que peu « l’improvisation ». La ZZR offre cependant « un récital sans fausses notes ». « Une machine rassurante », « dotée d’excellentes suspensions qui filtrent avec efficacité les aspérités du bitume et procurent un confort de haut vol ». « Même son de cloche niveau freinage. Mordant, puissant et dosable, c’est du tout bon ». A côté la Suzuki affiche son âge. Plus agile, « elle n’affiche aucun réel défaut dynamique mais n’offre pas la même rigueur que la ZZR 1400. Le freinage, dépourvu d’ABS, est lui aussi un peu léger à haute vitesse. L’Hayabusa est loin d’être une mauvaise machine, elle est simplement un cran en-dessous de sa rivale plus moderne ».

La Kawasaki, plus moderne, surclasse sa concurrente. Photo Yud Pourdieu Le Coz.

Vie à bord

Kawasaki 4/5 ; Suzuki 3/5

« La protection est excellente, que ce soit au niveau des jambes, avec leurs larges carénages, ou à hauteur du casque grâce à des bulles généreuses ». Léger mieux sur la Kawa au niveau du buste, mais la Suz compense au niveau des épaules. « Toutes deux offrent beaucoup de place à bord pour se mouvoir et rouler détendu. L’appui sur les poignets est très mesuré, les jambes ne sont pas trop pliées, leurs selles larges et moelleuses prennent soin du séant. Ainsi, ces machines se montrent bien adaptées aux grands gabarits. Mais aussi aux moins grands avec des hauteurs de selles accessibles et des réservoirs fins à l’entrejambe ». L’Hayabusa est toutefois orientée un poil plus « sport ». Côté équipement la ZZR fait parler sa modernité : embrayage à glissement limité, deux cartographies d’injection sélectionnables au guidon, antipatinage KTRC réglable sur trois niveaux et ABS. L’Hayabusa, elle, n’offre que trois cartographies d’injection (au guidon) et un amortisseur de direction.

La Suzuki a l'âge de ses artères, mais est plus agile que la Kawa. Photo Yud Pourdieu Le Coz.

Budget

Kawasaki 2/5 ; Suzuki 3/5

La Suzuki s’affiche 600 € moins chère que sa rivale. Mais, « face au déballage électronique et à l’équipement dernier cri de la verte, difficile pour elle de soutenir la comparaison ». Surtout à ce tarif. Comptez 14 999 € pour l’Hayabusa, et 15 599 € pour la ZZR 1400, bien mieux équipée.

 

Verdict

Kawasaki 1re ; Suzuki 2e

« Malgré leur puissance amputée de moitié, ce qui ne les empêche pas d’accrocher plus de 250 km/h sans forcer, ces deux grosses sport-GT ne sont pas dénuées d’interêt. On évolue avec elles dans un monde de douceur et de rondeur mécanique absolument grisant. D’autant que le confort est, dans l’ensemble, excellent. Si l’envie vous prend de hausser le ton, elles sauront également y répondre, même s’il faut se méfier de l’inertie très sensible de ces engins en entrée de courbe. Mais, face à la moderne ZZR 1400 au package très intéressant, l’Hayabusa n’a jamais réussi à prendre le dessus. »

 

Fiches techniques

Kawasaki ZZR 1400

4-cylindres en ligne, 2 ACT en tête, 4 soupapes par cylindre, 1 441 cm3, 106 ch à 8 500 tr/mn, 12,24 mkg à 4 500 tr/mn, boîte à 6 rapports, transmission par chaîne, cadre monocoque  en aluminium, fourche inversée Ø 43 mm, mono-amortisseur, 2 disques AV étriers 4 pistons à fixation radiale ABS, 1 disque AR étrier 2 pistons ABS, 120/70 x 17 AV, 190/50 x 17 AR, 268 kg tous pleins faits, réservoir 22 l

 

Suzuki GSX 1300 R Hayabusa

4-cylindres en ligne, 2 ACT en tête, 4 soupapes par cylindre, 1 340 cm3, 106 ch à 8 900 tr/mn, 13 mkg à 4 700 tr/mn, boîte à 6 rapports, transmission par chaîne, cadre périmétrique  en aluminium, fourche inversée Ø 43 mm, mono-amortisseur, 2 disques AV étriers 4 pistons à fixation radiale, 1 disque AR étrier 1 piston, 120/70 x 17 AV, 190/50 x 17 AR, 260 kg tous pleins faits, réservoir 21 l

 

 

Par Thomas Cortesi, adaptation Simon Palatchi, photos Yud Pourdieu Le Coz

 





Laisser une réponse

nom : (obligatoire)

e-mail : (obligatoire)

Votre e-mail ne sera pas visible

  • ait mouloud latif

    Elle est simplement MAGNIFIQUE .jai le modele 2010 en full qu est deja bien abouti ;ce nouveau milesime est sans doute melleur avec un chassi plus rigide et les aides electroniques pour gerer un moteur fabuleux.Elle sera sans aucun doute dans mon garage dans un future assez proche.

  • abbe

    En tout cas de bien belle motos la zzr 1400 et l’hayabusa.
    Suzuki vas surement répliquer pour pas se laisser distancer, mais l’hayabusa se défend encore très bien malgrés son age plus ancien.

  • Circuit Paul Ricard

    mais bo**el qui c’est qui fait les coloris chez Kawa ?!
    il fume QUOI le gars ?

  • admin

    @ Full : Effectivement, le ZZR 1400 2012 s’appelle ZX-14 R Ninja sur certains marchés, et nous sommes bien d’accord, la ZX-12 R n’a pas eu de descendance. Néanmoins je persiste, la ZZR 1100 a été produite de 1990 à 2001, et effectivement appelée ZX-11 Ninja sur certains marchés (d’ailleurs les américains appellent Ninja tout ce qui est un tant soit peu sportif, exemple la dernière Z 1000 SX, rebaptisée Ninja 1000. No comment.), et la ZZR 1200 a été produite en 2002 et 2003 uniquement. Je ne parle que de production, pas de commercialisation…

    SimonP

  • full

    rectif Simon ;)

    ZZR 1100 ( ou appelé NINJA ZX-11 aux USA/Australie ) : de 1993- 2001 (2001 pour certain marché uniquement )

    ZZR 1200 : de 2002 -2005 , un flop d’ailleurs
    même dénomination commerciale sur toute la planète

    « NINJA » ZX-12R de 2000 à 2006 (2006 pour certain marché uniquement)
    même dénomination commerciale sur toute la planète

    ZZR 1400 en Europe & Asie ( ou appelé NINJA ZX-14 aux USA/ Australie) : de 2006 à 2011 (evo en 2008 en même temps que la sortie de l’hayabusa deuxième génération , la K8)

    ZZR 1400 2012 nom pour l’Europe uniquement , aux USA (et en Asie bizarrement ) renommé injustement … « NINJA » ZX-14R

    la ZX-12R n’aura jamais eu de vrai remplaçante ;(

    j’ai eu une zx-12r 2001, une zzr 1400 2006 , une hayabusa k8 et actuellement une ZZR 1400 2012

    toute ma vie LoL

  • admin

    @ Robby et Julien : En fait, c’est ni l’un ni l’autre. La ZZR 1100 a été produite de 1990 à 2001, suivie par la ZZR 1200 en 2002 et 2003 seulement. La ZZR 1400 est arrivée en 2006 et est toujours produite, après une petite refonte. La ZX-12 R est apparue en 2000 et a été produite jusqu’en 2005. Elle n’est pas tout à fait sur le même créneau (un peu plus sportive dans sa définition), même si sur certains marchés le ZZR 1400 s’appelle ZX-14, comme aux Etats-Unis.

    Simon Palatchi

  • Robby

    non la ZZR 1400 2012 est la remplaçante de la ZZR 1400 de 2008 (si mes souvenirs sont bons) qui remplaçait elle-même la ZZR 1200 qu’on va vite oublier, qui elle-même remplaçait la ZX-12R ;)

  • fredlimpide

    très belle série de photos, Yud s’est surpassé sur le coup.
    ce recule permet d’apprécier machines et paysages, bravo pour cet article en général.

  • julien

    la zzr ne serai t’elle pas ma remplaçante du zx12R?

  • Robby

    sur la neige peut-être… ;-)

  • full

    je suppose que le TC sur la kawa sert a rien en 100 cv …